TCHAD : Programme d’Assistance et d’accès au Droit pour les Enfants et les Femmes au Tchad

 Présentation 

Le Programme d’Assistance et d’accès au Droit pour les Enfants et les Femmes (PADEF) est le fruit d’un travail entre Avocats Sans Frontières France (ASF France), l’Association des Femmes Juristes du Tchad (AFJT) et l’Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme (ATPDH) qui a pour objectif de contribuer au renforcement de l’État de droit et du système judiciaire au Tchad. Les actions menées au sein des prisons de N’Djamena, Abéché et Koumra dans les centres d’accueil et d’écoute de nos partenaires et dans les communautés cibles viseront les femmes et les enfants détenus et/ou victimes de violences. Ce projet permettra d’améliorer le respect des règles et des garanties en matière de détention, d’organiser la prise en charge complète des dossiers des femmes et mineurs détenus les plus vulnérables et de sensibiliser la population et les acteurs de la chaine pénale aux droits des femmes et de l’enfant.

Objectif

Contribuer à une meilleure prise en charge des femmes et des mineurs détenus, et de contribuer à la réduction des violences faites aux femmes et aux mineurs et défendre leurs droits.

Etats ciblés: N'Djamena, Abéché et Koumra 

Carte Tchad

 

Activités

  • Consultations gratuites et action d’information pour les femmes et les enfants détenus 
  • Assistance judiciaire gratuite pour les femmes et enfants des villes cibles et en détention

  • Formation des professionnels du droit, du personnel pénitentiaire et des agents de la force publique

  • Permanences juridiques, médicales et psycho-sociales pour les femmes ou enfants victimes de violences, accompagnées d’une assistance juridique

  • Sensibilisation des populations sur les droits des femmes et de l’enfant au travers d’émissions radio, de films, de théâtres, de causeries éducatives, de distribution de flyers

  • Soutien technique et financier pour des initiatives de sensibilisation, de réinsertion dans la société des femmes et des enfants, de réinsertion scolaire des mineurs, et de renforcement de capacités des ONG en matière de gestion de projet

  • Organisation de tables rondes à l’attention des autorités judiciaires et élaboration d’un guide de bonnes pratiques

Résultats escomptés

  • Les acteurs judiciaires tchadiens respectent les droits des femmes et des mineurs détenus
  • La connaissance de leurs droits et garanties par les femmes et les mineurs détenus est accrue.
  • De nouvelles pratiques plus respectueuses des droits des femmes et des mineurs privées de liberté se mettent progressivement en place tout au long de la chaîne pénale tchadienne
  • L’Etat de droit tchadien est renforcé.
  • La confiance de la population dans le système judiciaire est accrue.
  • Le système d’aide juridictionnelle est amélioré.

 

Partenaires du programme 

 AFJT

  • L'AFJT : L'Association des Femmes Juristes au Tchad 

Logos

  • L'ATPDH : L'Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de  l'Homme 

 

 

Soutiens financiers

AFD

  • L'AFD : L'Agence Française de Développement 

 

UE

  • LUE : L'Union Européenne
haut de page

Agenda

8 - 11 Mars 2017

Formations de formateurs - Fondamentaux