Grèce : Legal Centre Samos

 Centre d'assistance juridique à destination des migrants et des demandeurs d'asile sur l'île de Samos. 

 

Présentation

En vertu de sa position géographique et des règles des règlements dits « Dublin » (imposant que l’examen des demandes d’asile relève de la responsabilité du premier pays d’entrée), la Grèce s’est retrouvée en première ligne en termes d’arrivées et de responsabilité d’examen des demandes d’asile. Depuis 2016, l’accord politique conclu entre l’Union Européenne et la Turquie, visant à maîtriser les flux migratoires, a conduit à l'apparition de « hotspots », véritables centres de tri et d'identification des migrants qui arrivent en Europe par le biais des îles grecques. Les conditions de vie dans ces camps sont extrêmement difficiles (surpopulation, violence, problèmes d'hygiène et d'accès à l'eau, etc.). 

En effet, les demandeurs d’asile sont soumis à une restriction géographique en vertu de laquelle ils ont interdiction de quitter l’île d’arrivée jusqu’à l’examen de leur demande. Le besoin d’assistance juridique sur ces îles est à la fois dense et multiple : préparation aux entretiens préalables à l’octroi du statut de réfugié, accompagnement dans des procédures complexes, assistance lors des appels judiciaires, aide à la reconnaissance du statut de personne vulnérable donnant droit à une protection particulière, etc. 

L’appui et l’assistance de juristes et d’avocats spécialisés est un enjeu primordial pour l’effectivité du droit fondamental que constitue le droit d’asile. C’est la raison pour laquelle, ASF France a décidé d’ouvrir un centre d’assistance juridique à destination des migrants et demandeurs d’asile présents sur l’île de Samos. En effet, cette île compte le deuxième plus grand nombre de migrants (plus de 4 150 personnes début janvier 2019), le camp de Vathy (la principale ville de l'île) pouvant accueillir jusqu'à 648 personnes. Toutes les personnes présentes dans le hotspot sont demandeurs d'asile. Or, la présence d'acteurs juridiques y est très faible contrairement à Lesbos 

Deux missions exploratoires en juin et septembre 2018 ont permis de mettre sur pied un projet pilote de 3 mois mis en œuvre entre janvier et mars 2019. 

En 3 mois, nous avons reçu plus de 230 personnes pour la préparation l’accompagnement aux entretiens asile, sans compter les personnes que nous avons déjà revues, l’organisation de plusieurs RDV pour le suivi de leur dossier. 

Face à l’urgence de la situation et les arrivées quotidiennes sur l’île de Samos, en plus du projet pilote de 3 mois mis en oeuvre depuis janvier, ASF France va poursuivre son projet d’assistance juridique pour 3 mois supplémentaires à partir de mars. 

 

Objectifs

Garantir un accès  au droit et une assistance juridique aux demandeurs d’asile de l’île grecque de Samos afin de garantir leurs droits fondamentaux  

Résultats attendus

  • Accompagner les demandeurs d’asile et les orienter dans leurs démarches
  • Assurer un accès effectif au droit 

Partenaires du programme 

Partenaires Samos Legal Centre Partenaires Samos Legal Centre

haut de page

Agenda