Actualités

Journée des droits de l'Homme 2016

Magali Doisy, Coordinatrice terrain pour le programme d'accès à la justice pour tous et défense des plus démunis au Cambodge nous fait part de son engagement et dresse un bilan du projet Battambang

Depuis le début du programme, nous sommes venus directement en aide à plus de 330 personnes dont 167 qui ont pu bénéficier de conseils juridiques gratuits. Nous pouvons en déduire que c’est bien plus de monde qui ont été impactés car les conseils juridiques touchent des familles entières. Quant aux personnes qui sont défendues par les avocats du programme, la gratuité du programme permet à leur famille d’avoir un souci en moins.


J’ai toujours été intéressée par la justice sous toutes ses formes (pas que le terme légal) et la défense de tous. Durant longtemps, j’ai voulu devenir avocate et me suis donc naturellement orientée vers une première année de licence en droit. Toutefois, comme mon université, Lyon II, propose une première année en bi-disciplinarité j’ai combiné le droit avec la science politique et c’est cette dernière qui a remporté toute mon attention et j’ai donc choisi de poursuivre dans cette voix. L’année qui fut décisive dans mon parcours et choix d’orientation est celle du M1 que j’ai passé en échange universitaire au sein de la National Sun Yat Sen University à Taiwan. Ce fut l’occasion d’en apprendre plus et de me spécialiser sur les relations internationales en Asie du Sud-Est et les nombreux voyages que j’ai pu, par la suite, faire dans la sous-région furent révélateurs. En effet, j’ai pu observer tant de disparités, de pauvreté et de populations démunies face au développement que ce fut décisif pour moi ; j’allais travailler au service des autres, à la promotion de l’égalité et pour un monde plus démocratique et juste.


ASF France œuvre là où la défense n’a plus la parole et je me retrouve complètement dans les valeurs de l’association, qui plus est enfant je voulais devenir avocate alors en travaillant pour elle, c’est comme si je réalisais mon rêve de petite fille tout en comblant ma nouvelle orientation et ambition professionnelle. Le travail d’ASF F est primordial car il permet dans de nombreux pays de renforcer l’état de droit et faciliter l’accès à la justice pour tous et cela est d’autant plus vrai au Cambodge où la majorité de la population vit en milieu rural et n’a pas ou peu les moyens d’accéder à des services de bases comme l’éducation et la santé alors la justice n’en parlons même pas ! Je suis fière de faire partie de cette organisation et de partager ses valeurs.


Ma plus grande satisfaction pour ce programme est la mise en place des ateliers de sensibilisation au droit dans les communes de la province de Battambang et le fait que tous les Khmers rencontré soient enchanté par cette initiative. Chaque mois nous essayons d’organiser des ateliers au sein des communes durant lesquels les avocats se déplacent en dehors de leur bureau du tribunal et vont à la rencontre des bénéficiaires. Les personnes présentes peuvent leur poser autant de questions relatives aux lois Khmers qu’elles le désirent et ceci sans avoir le souci de se déplacer en ville, ce qui peut leur revenir cher, et de devoir aller au tribunal. Certains ateliers réunissent jusqu’à 40 personnes et leur présence, l’intérêt qu’elles portent au programme est ce qui me satisfait le plus. Cela me donne l’impression d’apporter ma petite pierre à l’édifice pour un monde plus juste mais il reste encore beaucoup de travail à faire que ce soit au Cambodge ou dans nos sociétés dîtes développées.


Les quatre petites sur la photo ci-dessous sont un peu l’incarnation de ceux pour qui je me lève chaque jour. J’aimerai qu’elles continuent de sourire, rigoler et se sentent en sécurité ce qui passe par une meilleure confiance dans le système étatique et qu’elles (et n’importe qui) puissent faire valoir ses droits qu’importe la situation. Il ne faut plus que l’argent soit le maître mot dans la défense des dossiers aujourd’hui mais bien que le système soit équitable et respectueux des lois.

 

Journée des droits de l'Homme

 

Agenda

15 - 18 novembre 2017

Formation de formateurs - Fondamentaux