Actualités

Contribution au rapport « No End In Sight » - Samos Legal Centre

Dans le cadre de notre projet d’assistance juridique – Legal Centre in Samos - au profit des demandeurs d’asile sur l’île grecque de Samos, Avocats Sans Frontières France a participé à l’élaboration d’un rapport aux côtés de 11 autres organisations de la société civile.

Ce rapport a pour objet de mettre en lumière la situation actuelle des réfugiés et demandeurs d’asile sur le continent grec ainsi que sur les îles de Chios, Lesbos et Samos. Les conditions de vie et la situation vis-à-vis des droits de l’Homme en Grèce et particulièrement sur ces îles, sont au cœur de ce rapport qui fait un état des lieux des conditions de détention, de l’accès aux soins médicaux ou encore de l’accès à la justice et aux procédures de demande d’asile.

La problématique particulièrement délicate de la détention des demandeurs d’asile sur les îles grecques est abordée dans ce rapport. En effet, les conditions de détention auxquelles les demandeurs d’asile sont confrontés affectent leurs droits fondamentaux et les garanties procédurales qui devraient être respectés en toutes circonstances. Ces détentions ont pu parfois être qualifiées de détentions arbitraires, constituant ainsi une violation flagrante des droits de l’Homme et notamment le droit à la liberté défendu par l’article 5 de la Convention Européenne des droits de l’Homme.

La question sur laquelle l’expertise d’Avocats Sans Frontières France a été particulièrement sollicitée était celle de l’accès à un avocat et à la procédure de demande d’asile. Au vue des spécificités très techniques de cette dernière, les difficultés d’accès à un avocat ont pour conséquence de priver l’individu d’un accès effectif à la justice. Le manque d’accès aux informations concernant les procédures européennes d’asile et leurs droits fondamentaux a pour conséquence de laisser les demandeurs d’asile dans une situation extrêmement flou et incertaine. L’évaluation de la vulnérabilité des demandeurs d’asile demeure une préoccupation majeure qui a été mis en exergue dans ce rapport. Plusieurs organisations, dont Avocats Sans Frontières France ont relevé dans ce rapport un nombre important d’obstacles majeurs à la procédure d’asile : manque de coordination entre les services, manque d’accès à l’aide judiciaire, problèmes structurels systémiques combinés à des erreurs administratives. Les temps d’attente avant un entretien prévu dans la procédure d’asile sont, de la même manière, des difficultés additionnelles auxquelles les demandeurs d’asile sont confrontés et contre lesquelles nous agissons.

Aux côtés d’autres organisations telle que la Refugee Law Clinic Berlin, nous avons notamment fait état dans ce rapport des violences basées sur le genre envers les femmes et les jeunes filles qui s’aggravent et participent à un climat d’insécurité et à une violation généralisée des droits de l’Homme en Grèce et de manière exacerbée dans les centres de détentions et les hotspots de ses îles comme à Samos. Ce rapport s’intéresse aussi à la situation des personnes LGBTIQ et leur situation particulièrement difficile à l’intérieur des camps de demandeurs d’asile;

Comme l'ont rapporté Avocats Sans Frontières France et la Clinique juridique de Berlin, les demandeurs d'asile LGBTIQ se trouvent dans une situation particulièrement précaire : ils encourent menaces et intimidation de la part des autres personnes du camp et doivent souvent se cacher 

Ce climat de violence et de tensions à Samos comme dans les autres îles grecques dans la même situation, participe à une augmentation de la discrimination de la part de la population locale et des violences envers les demandeurs d’asile. Ce constat a été retranscrit dans le rapport qui dénonce par ailleurs les conséquences en termes d’accès aux soins ou aux services de  base pour les demandeurs d’asile.

Ce rapport traite d’autre part des difficultés liées à l’accès aux soins, aux violences policières ou encore aux mineurs isolés, autant de sujets qui nécessitent une action concrète auprès des demandeurs d’asile. C’est ainsi que l’action que Avocats Sans Frontières France mène depuis le mois de janvier 2019 à Samos au profit des demandeurs d’asile afin de leur apporter une aide juridique dans la procédure d’asile est nécessaire et doit perdurer afin que les droits de l’Homme et l’accès à la justice soit assurés.

 

Retrouvez le rapport ici

Agenda