Actualités

Grèce : ASF France se joint à 120 organisations européennes dans une lettre ouverte

ASF France se joint aux 120 organisations européennes ayant adressé une lettre ouverte « Protéger les plus vulnérables pour assurer la protection de tous ! » aux représentants grecs et européens. Ensemble, elles alertent sur les dangers liés à la persistance des accords actuels sur la gestion de l'accueil des demandeurs d'asile ainsi que l'importance du respect du droit de demander l'asile, dans ce contexte de crise sanitaire lié au COVID-19. Elles rappellent que la suspension du droit de demander l'asile et la violation du principe de non-refoulement constituent une atteinte aux droits de l’Homme.

Aujourd’hui à Samos, en raison du décret législatif d'urgence (D.L.E.) publié le 1er mars 2020, des demandeurs d’asile, dont de nombreux enfants, entrés en Grèce dans le but demander une protection, sont détenus en vue de leur retour. De plus, leurs conditions de détention ne garantissent pas les normes minimales d'hygiène ou de protection indispensable au quotidien, et davantage pendant cette urgence de santé publique.

ASF France tient également à rappeler que le Centre d’Accueil et d’Identification présent sur l’île de Samos fait déjà face à une surpopulation et un manque d'installations sanitaires. A travers cette lettre, l’ensemble de nos organisations appellent à la décongestion des îles grecques et demandent que des mesures de protection à l'égard des réfugiés, notamment les plus vulnérables, soient mises en place.

Lire la lettre ouverte ici 

Agenda