Actualités

Communiqué de la Présidence de la Conférence des OING de la Francophonie

 

LA SOCIETE CIVILE FRANCOPHONE PREOCUPEE PAR LA SITUATION POLITIQUE ET SECURITAIRE AU BURUNDI


 

La société civile Francophone est tout particulièrement préoccupée par les derniers développements de la situation politique et sécuritaire au Burundi; elle constate que le processus  en cours mène aux pires crimes contre la population civile.

 

Les plus hautes instances internationales et notamment les Nations Unies et l'Union Africaine ont parfaitement connaissance de la situation et sont pleinement conscientes des risques qu'encourent les citoyens Burundais. Elles ont le devoir impératif de prendre les mesures nécessaires pour protéger la population civile de ces crimes.


C'est pourquoi la société civile francophone qui reçoit quotidiennement des appels au secours de ses membres Burundais demande expressément aux Nations Unies et à l'Union Africaine de programmer immédiatement les mesures nécessaires pour empêcher que les crimes en cours ne se généralisent et ne débouchent sur d'irréparables crimes contre l'humanité."


Elle demande expressément à l'OIF d'appuyer sa démarche et de prendre d'ores et déjà à l'encontre des dirigeants Burundais les sanctions prévues par la Déclaration de Bamako.

 

Roger Ferrari: Président du Comité de suivi

 

François Cantier: Président de la Mission Paix, Démocratie et Droits de l’Homme de la Francophonie. 

Agenda

8 - 11 Mars 2017

Formations de formateurs - Fondamentaux